ActualitésChroniques littérairesDédicaces

[Chronique] Le Projet Vanility – 1. L’Ombre du passé par @helemart0324

Crédit photo : @helemart0423

[CHRONIQUE ISSUE D’INSTAGRAM @helemart0324]

LE PROJET VANILITY 📖
@marion_salvat 📝
@igb_edition📚

Voici le premier tome prometteur d’une dystopie que j’avais réservée pour mes vacances. Cette fiction se déroule à Paris à l’aube du 23ème siècle où un traitement du nom de “Centurion” permet à des personnes de guérir de maladies incurables tout en développant des capacités hors du commun. Ce sont les porteurs aux yeux dorés. Malheureusement les personnes ordinaires dites naturelles les rejettent à cause de leurs dons effayants.

On va suivre les aventures de Maxine, 16 ans, attachante et courageuse qui revient d’Afrique avec sa mère et qui doit trouver ses marques dans une ville hostile aux porteurs. Le thème du racisme y est abordé. Une nouvelle vie l’attend dans un lycée où elle va pouvoir reconnaître et exercer sa capacité avec d’autres porteurs. On va y croiser Lee, 17 ans, futur dirigeant de l’empire Prydington Corporation dont il est le descendant de l’illustre créateur du Centurion, sans oublier Flora, Joachim et Elysha, de vrais amis. Ils seront toujours présents pour l’aider à découvrir les circonstances de la mort de son père.
On souligne ici l’entraide et le dépassement de soi.

J’ai aimé cet univers avec ses voitures volantes futuristes, ce métro très moderne. Le décor est bien planté. J’ai aimé l’intrigue avec ses actions comme lors de l’accident de bus avec ce porteur de classe 1 introuvable ou bien les rebondissements autour du secret de la mort de son père et surtout la découverte du projet Vanility qui a amené un vrai suspens.
Le rythme du récit est bien dosé et la plume fluide de l’auteure nous embarque dès les premières pages. La fin est haletante et on a qu’une hâte lire la suite qui sort en novembre !

Je remercie l’auteure @marion_salvat pour ce bon moment de lecture et @igb_edition pour m’avoir fait confiance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *