ActualitésChroniques littérairesDédicaces

[Chronique] Le Projet Vanility – 1. L’Ombre du passé par Lina de @leslecturesdelina

Crédit photo : @leslecturesdelina

[CHRONIQUE ISSUE D’INSTAGRAM @leslecturesdelina]

Le projet Vanility t.1, L’ombre du passé
Un roman de @marion_salvat paru aux éditions @igb_edition , 2020

« En 2040, la mise au point d’un traitement nommé Centurion permet de guérir bon nombre de maladies jusque là incurables, mais avec pour effet secondaire l’obtention de capacités hors du commun. Un siècle plus tard, la méfiance entre Porteurs du Centurion et Naturels n’a jamais été aussi forte.

Après avoir grandi loin du monde moderne, Maxine, jeune Porteur de 16 ans, déménage à Paris où elle découvre cette société divisée dans laquelle elle devra trouver sa place et, aidée de ses nouveaux amis, résoudre le mystère qui entoure la mort de son père. »

Pour être tout à fait honnête, je n’étais pas totalement convaincue quand mon représentant m’a présenté ce roman (je crois avoir fait une overdose de dystopies/romans futuristes) , c’est pourquoi j’ai demandé à le lire.

J’ai fini par l’ouvrir, toujours sans grande conviction, et je suis tombée dans une faille spatio temporelle : je l’ai fini en deux soirées !

L’intrigue est bien ficelée, le personnage de Maxine et sa relation compliquée avec sa mère crédibles, il n’y a pas de temps morts, l’écriture est agréable, bref, on se laisse embarquer sans problèmes !

J’ai apprécié que la « romance » (très secondaire) prenne son temps, loin des clichés du « ils se rencontrent/se regardent avec des étoiles dans les yeux/s’embrassent au bout de 3 pages ».

J’aurais aimé en apprendre plus sur le monde dans lequel évoluent les personnages, savoir pourquoi les Porteurs ne veulent/peuvent pas porter de lentilles de couleur pour parer aux discriminations… Mais surtout, je veux la suite !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *